À la suite d’une séparation, Amine Mehadji a dû déménager. Il y a six mois, il a échangé son logement social, un pavillon, contre cet appartement plus modeste. Avec sa fille de dix ans, il occupe désormais un T3 à Talence. Avant d’obtenir ce logement, il avait déposé plusieurs demandes sans résultat. Il a alors découvert une application qui permet l’échange de logement entre locataires. En moins de deux semaines, il trouve preneur, un autre locataire qui veut lui aussi déménager

À Arcachon, Virginie souhaitait déménager du centre-ville sans trop s’éloigner de son lieu de travail et de l’école de son fils. Elle vit aujourd’hui dans cette résidence. L’échange s’est fait avec une famille qui recherchait un logement plus grand. Virginie a perdu en superficie, mais en changeant d’appartement, elle réalise d’importantes économies.

En région bordelaise, comme partout dans le pays, il y a pénurie de logements sociaux. L’échange d’appartements permet de redynamiser le marché. Pour être éligible, il faut être locataire. L’examen des dossiers prend environ un mois. Le système commence à porter ses fruits. En Gironde, en deux ans, 184 familles ont pu trouver un appartement adapté à leurs besoins et à leurs moyens.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Logement social : échanger son HLM, c’est possible ! – LCI
Étiqueté avec :