Une nouvelle œuvre d’art contemporain verra le jour prochainement grâce au mécénat des notaires ardéchois.

Le parcours artistique de plein air du Partage des eaux n’en finit plus de s’agrandir ! L’été dernier, une septième œuvre a été inaugurée à Saint-Laurent-les-Bains-Laval-d’Aurelle, La grotte de cristal par le duo d’artistes Hehe. Une huitième devrait être inaugurée à l’été 2023 quelque part le long du parcours ardéchois de 120 km de la ligne de partage des eaux.

Si, pour l’instant, ni l’artiste, ni la localisation précise n’a été dévoilé, cette huitième œuvre est en partie financée grâce à la chambre des notaires de l’Ardèche. « Depuis 2017, les 64 notaires titulaires ardéchois mettent de côté un euro par acte notarié, détaille Samuel Dumas, le président de la chambre des notaires de l’Ardèche. Cela représente environ 25 000 euros par an, un peu plus en 2021. Nous utilisons cette somme pour des actions de mécénat avec le Parc naturel régional des Monts d’Ardèche. En 2017 et 2018, nous avons financé un peu de théâtre et des concerts. Depuis 2019, nous nous sommes engagés dans le soutien de la création d’une nouvelle œuvre monumentale sur le parcours artistique du Partage des eaux. » « L’idée, c’est que nous suivions le processus de création de A à Z, complète Olivier Chastagneret, ancien président des notaires qui suit le dossier. Dès 2019, nous avons échangé avec David Moinard, le directeur artistique du parcours du Partage des eaux, pour le choix de l’artiste et du site. Nous avons même été faire des repérages sur place. La situation sanitaire a compliqué l’avancé du dossier mais, dorénavant, nous rentrons dans une phase plus active. » L’artiste – « international » – et le site choisi – le long et à proximité du GR7 – pour cette huitième œuvre, seront dévoilés en mai 2022. « Ce sera étonnant » promet Samuel Dumas.

Le musée à ciel ouvert du Partage des eaux

Le Partage des eaux est un parcours artistique à ciel ouvert qui a vu le jour en 2017. Il comprend sept œuvres monumentales : « De l’autre côté » sur la façade de l’ancienne Chartreuse de Bonnefoy (le Béage), « La tour à eau » à proximité du Gerbier-de-Jonc à Sagnes-et-Goudoulet, « 1020 km » d’Olivier Leroi sur la Maison de site du Gerbier, « Un cercle et mille fragments » sur les ruines de l’abbaye de Mazan par Felice Varini, « Le phare » par Gloria Friedman à Borne, « Terre Loire » de Kôichi Kurita dans l’abbaye Notre-Dame des Neiges et « La grotte de cristal » de Hehe à Saint-Laurent-les-Bains. Le projet du Partage des eaux se compose aussi de mires paysagères et d’un mobilier en bois que l’on retrouve le long de la ligne de partage des eaux, sans oublier un improbable GPS artistique. Le parcours attire plus de 8 000 visiteurs chaque année, certaines œuvres, comme « Le phare » à Borne, enregistrant plus de 15 000 passages.

Pratique

www.lepartagedeseaux.fr

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Ardèche – Une 8e œuvre du Partage des eaux grâce aux notaires – Hebdo de l’Ardèche
Étiqueté avec :